Navigation Menu+

Prometheus

Posted on Mar 28, 2014 by in Épisodes | 2 comments

[soundcloud url=”https://api.soundcloud.com/tracks/140935259″ width=”100%” height=”166″ iframe=”true” /]

Vous pouvez nous envoyer vos suggestions de films sur l’adresse mail de l’émission : spoileralert.fr[at]gmail.com ou sur notre tout nouveau compte twitter : @SpoilerAlertFr

Enfin pour vous abonner : notre flux RSSiTunesYoutube et soundcloud et il est aussi maintenant possible de s’abonner à Spoiler Alert, 12 minutes de et Vie Artificielle en un flux unique sur iTunes ou juste ici.

2 Comments

  1. Bon épisode, j’ai eu peur en entendant l’intro de Xil que les avis soient homogènes mais il y a eu du débat et tant mieux. Comme dit Piouf, on est face à une oeuvre qui ouvre plein de pistes, qui pose des questions et qui met le spectateur dans la position d’auteur de scénario pourquoi pas. L’art sert aussi à nous impliquer, donc pour moi c’est une réussite de ce point de vue.
    Ce qui est dommageable au film, et qui va conforter les fans d’alien déçu, c’est l’impression de cafouillage dans l’écriture/réécriture du scenario, des personnages, du montage qui rend certaines scènes initéressantes. Cette impression est plus forte au visionnage des 5 h de bonus du blu-ray (1er blu-ray que j’ai acheté, oui je voulais en savoir plus). Les scènes coupées et surtout les scènes alternatives paraissent mieux réussies que celles du montage final. On comprend mieux le comportement de certains (le capitaine Charlize, le robot), et aussi dans les bonus on voit Ridley Scott apporter une bouteille de vin à chaque séance d’écriture, et le siroter pendant le montage ==> ok pour l’argument trollesque de Pierre :/
    Moi j’ai beaucoup apprécié le retour au design de Gigger, plus important qu’un simple “détail” Xil! Et la scène du médipod est la plus intense que j’ai vue depuis longtemps, qui nous relie bien avec la saga Alien dans son intensité.

    Be seeing you,
    Mentine

  2. Je suis d’accord concernant le scénario qui part un peu dans tous les sens. C’est beaucoup moins étonnant quand on sait pour le brouillon qui était mieux, le co-scénariste de Lost et les verres de vin de Ridley Scott. Enfin bref. J’espère aussi une suite d’un meilleur niveau.

    Je trouve que l’histoire se tient quand même a peu près si on enlève, effectivement, la toute première scène, qui est la plus WTF du film. Il n’y a rien dans toute la techno des ingénieurs qui laisse supposer qu’un sacrifice personnel est nécessaire pour la faire marcher, et le coup de l’arme biologique comme méga agent mutagène universel qui peut au choix créer ou détruire la vie ça me semble quand même tordu; c’est le genre de truc qui passe uniquement si c’est explicitement dit que ça se passe comme ça.

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *